Choisir une école d'art

Comment trouver une école d’art et de design ?

Architecture, mode, design, arts visuels et graphiques, cinéma, bande dessinée, etc. La France compte une centaine d’écoles d’art, plus de 450 000 emplois dans la culture et l’industrie et 100 000 artisans spécialisés dans des domaines tels que la bijouterie, l’orfèvrerie, l’horlogerie, la menuiserie, les arts graphiques, les arts du spectacle, etc.

Choisir son école

Il existe plusieurs types d’établissements enseignant les disciplines artistiques. Les plus emblématiques sont les Écoles des Beaux-Arts, avec une pédagogie par projet qui favorise le développement de l’identité artistique de chacun et une vision critique de la création en général.

Les écoles d’arts appliqués (ou « arts décoratifs ») proposent un enseignement plus technique et spécialisé, qui met l’accent sur l’habileté et l’innovation.

Les universités proposent souvent des cours artistiques et sont moins sélectives, mais le contenu des cours est plus théorique et convient surtout à ceux qui souhaitent se consacrer à l’enseignement.

Il existe également de nombreuses écoles publiques d’art, dont certaines sont très appréciées des professionnels et figurent souvent en tête des classements. Ils proposent des enseignements très spécialisés (illustration, animation, storyboarding, jeux vidéo, web design, etc.), disposent d’équipements de qualité et leur réseau professionnel favorise une insertion rapide dans le monde du travail. Cependant, la formation est plus coûteuse, généralement entre 6 500 et 8 500 euros par an.

Étudier dans une école d’art

La France compte environ 40 écoles nationales supérieures d’art (ENS), appelées Écoles des Beaux-Arts. Ce sont des écoles publiques sous la responsabilité du ministère de la culture. L’admission se fait par un examen différent pour chaque école, et est extrêmement sélective.

Le cursus prépare les étudiants aux métiers liés au design et à la création (peintre, photographe, designer, illustrateur, etc.) et est structuré de la manière suivante :

  • DNA : Diplôme national d’art (Bac +3, licence).
  • DNSEP : Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (Bac +5, grade de master).

La première année est commune à tous. En deuxième année, l’étudiant choisit une spécialisation (art, communication ou design). En 2ème et 3ème année, les étudiants alternent cours, ateliers, séminaires et projets personnels.

Pour les étudiants du DNSEP, les 4e et 5e années offrent une organisation du travail plus libre, où l’étudiant développe son propre projet artistique, ainsi qu’un mémoire de fin d’études.

Des diplômes de troisième cycle ou de doctorat sont également disponibles.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’ANdÉA (Association nationale des écoles supérieures d’art).

Les professions artistiques

Selon la spécialité, les métiers d’art permettent aux élèves de devenir :

  • artisans d’art
  • Artistes peintre
  • Artistes plasticiens
  • Graphistes
  • Illustrateurs
  • Designers
  • Créateurs

La formation peut commencer avant le bac, dans le cadre scolaire (lycées professionnels) ou après le bac dans des écoles spécialisées ; c’est une formation courte qui se termine généralement par un niveau bac+2.

Étudiant dans une école d’art appliqué

En France, il existe 7 écoles d’arts appliqués (ESAA), établissement public et très sélectif.

Le diplôme national des métiers d’art en design (DN MADE) est un nouveau diplôme en trois ans qui existe depuis 2018. Il remplacera, à la rentrée 2019, les formations MANAA (Mise à niveau en arts appliqués), BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et DMA (Diplôme des Métiers d’Art). Ce diplôme confère le grade de licence (Bac +3) et permet une insertion professionnelle directe, ou une poursuite d’études en DSAA ou DNSEP. Il existe 14 spécialisations différentes. Il prépare les étudiants à des professions dans des domaines plus spécialisés tels que les arts graphiques, la scénographie, la bijouterie, l’art, le costume, les instruments de musique ou les films d’animation.

Étudier dans une école d’art privée

Les écoles d’art privées peuvent délivrer des diplômes équivalents à ceux des écoles publiques. Les frais de scolarité sont plus élevés (généralement 6 500 à 8 500 euros par an). S’il est généralement conseillé de privilégier les formations reconnues par l’Etat et/ou par les organisations professionnelles, c’est surtout la réputation des institutions dans le monde professionnel qui donne du crédit à leurs formations. N’hésitez pas à demander des avis ou faire vos propres recherches.

Les écoles publiques offrent plus souvent des cours de formation en anglais que les écoles publiques.

Étudier à l’université

L’université propose des cours d’art plus théoriques aux niveaux licence, professionnel (Bac +3), master (Bac +5) et doctorat (Bac +8).

L’objectif de ces formations est d’acquérir une solide culture générale et artistique, ainsi que des outils de réflexion sur le monde de l’art. Parmi les différents cours proposés, on trouve : arts du spectacle, arts plastiques, histoire de l’art et archéologie, musicologie, médiation culturelle, communication visuelle, etc.

Faire une classe préparatoire à l’art et au design

La CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles) est une formation de deux ans enseignée dans les lycées en France. Il est accessible après le BAC, et prépare les étudiants aux examens d’entrée des écoles d’art.

La classe préparatoire ne conduit pas à un diplôme, mais permet d’intégrer une classe avec les bonnes bases de dessins afin d’être au même niveau que les autres étudiants.